gite belgique Rechercher Compte Client Contactez-nous

Gîtes de Belgique
21 gîtes référencés, 547 villes de Belgique.
Français English Nederlands
 
»Revenir; à la page précédente
 
Moha
   Ville de Liège

»Plus; de villes

mohamoha

    Moha  est une ancienne commune de Wallonie fusionnée avec Wanze
    La village donnait son nom à un quartier de l'ancienne Principauté de Liège

    Château de Moha
    Les origines du comté de Moha se perdent dans la brume des légendes. En 692, Mohelin d’Albore aurait reçu de Charles Martel la  terre d’Abion  près de Huy, et y aurait fait construire un château qu’il appelle Mohal. Plus vraisemblablement, le territoire serait né de la désintégration de l’empire carolingien (vers 850), tandis que les premières fortifications auraient été édifiées pour se protéger des envahisseurs normands. La première mention historique fiable date de 1031 et parle d’un fief qui appartient à Albert, comte de Moha.

    Vers 1050, le comte, n’ayant pas d’héritier mâle, prend pour gendre Henri de Dasbourg, proche des puissants empereurs germaniques. Le territoire devient ainsi une possession lotharingienne aux portes de la principauté de Liège. Cette implantation, stratégiquement privilégiée, pourrait expliquer la transformation progressive de l’éperon en redoutable forteresse.

    En 1225, l’absence de descendant fait passer le comté sous l’autorité des princes évêques de Liège. Moha devient alors une forteresse sentinelle et, à la suite d’une révolte des milices hutoise et liégeoise, Adolphe de la Mark renforce les murailles en 1315. Toutefois, en raison de son confort et de la sécurité qu’elle offre, elle sert également de lieu d’incarcération des prisonniers de marque. C’est encore à Moha qu’Englebert de la Mark est sacré évêque de Liège en 1345.

    En raison des exactions commises par la garnison allemande de Jean d’Arckel, les Hutois se révoltent et assiègent la forteresse en 1376.
    Le château devient alors un simple casernement. Il est cependant adapté à l’artillerie à poudre (casemate). C’est probablement dans le courant du XVIIème siècle qu’il est définitivement déserté. Les ruines servent alors de carrière pour les constructions avoisinantes et les maisons du village.
    Vers 1890, sous l’influence de Gérard de Looz, l’état belge achète les ruines afin de les protéger des carrières avoisinantes. D’importants travaux de dégagement et de consolidation sont alors entrepris.
    Le site est classé en 1981.

     

MESNIL-SAINT-BLAISE, MIRWART, MODAVE, MOHA, MOHIVILLE, MOIRCY, MOLENBAIX
Promotions
 
Inscrivez-vous à la newsletter

Promotions
Gite Namur | Gite Luxembourg | Gite Flandre Occidentale | Gite Flandre Orientale | Gite Bruxelles | Gite Hainaut | Gite Liege | Gite Brabant Wallon | Gite Brabant flamand | Gite cote belge | Chambre hote | Gite rural | Meublés de tourisme | Gite Citadin | Gite à la ferme | Villes et régions
Les gîtes de Belgique. Baphira Freelance. © 2007
Les informations contenues sur ce site sont données à titre purement informatif.
Conditions d'utilisation.
Passer une annonce gratuiteCe site est listé dans la catégorie Belgique : Location de gîtes en Belgique Dictionnaire du Net

Magasin CasaGites Belgique