gite belgique Rechercher Compte Client Contactez-nous

Gîtes de Belgique
21 gîtes référencés, 547 villes de Belgique.
Français English Nederlands
 
»Revenir; à la page précédente
 
Namur

»Plus de régions

panorama-namur
citadelle

namur

    Située au confluent de la Sambre et de la Meuse, Namur est devenue capitale de la Wallonie.
    Riche d'un passé historique aux multiples apports, Namur est fière de son patrimoine culturel et de ses nombreux attraits : sa place centrale au coeur de la Wallonie, sa vocation tertiaire, sa tradition d'accueil, son ancrage économique ; mais aussi un certain art de vivre typiquement mosan où le bon vivre rime avec bonne humeur et bien manger !
    Les origines
    Dès le mésolithique (à partir de 7500 avant J.C.), une occupation humaine laisse des traces au Confluent tels des outils en silex, des ossements d'animaux, des restes de chasse.
    Il est certain qu'une situation géographique aussi enviable va influencer toute l'histoire de notre cité. Le commerce s'y développe facilement, l'endroit est prospère et les envahisseurs ne tardent pas à la convoiter . Tour à tour, romaine au début de notre ère, mérovingienne ensuite, cité comtale dès le X°S., dépendant de la maison de Dampierre, des ducs de Bourgogne et de Habsbourgs ensuite, assiégée par les Français en 1692, les Autrichiens en 1790, reprise à nouveau par les Français, puis les Hollandais, pour devenir enfin belge en 1830. Que de traditions diverses n'ont pas teinté le coeur des Namurois !
    Le folklore
    Le combat des échasseurs représente une coutume issue du passé, mais bien présente dans le folklore local actuel. La tradition des joutes d'échasses est ancienne, comme le prouve un document officiel datant de 1411, interdisant la pratique de ce "sport ", ce qui laisse présumer l'utilisation des échasses bien plus ancienne.
    Les joutes nautiques trouvent également un cadre parfait vu sa situation géographique. Leur première mention remonte au 16ème siècle, elles sont toujours pratiquées de nos jours.
    D'origine militaire, le lancer de drapeaux est en usage depuis le 17ème s.
    Mais le tableau historique ne serait pas complet sans mentionner une société de joyeux lurons, bien présente dans le folklore local : les 40 Molons (molon signifie au figuré : une personne toquée, un peu folle).
    Ceux-ci apparaissent lors des fêtes de la Cité, sur un char de plusieurs rangs, jouant d'instruments forts cocasses pour interpréter leur répertoire favori, dont le fameux "Bia Bouquet ", hymne officiel namurois.
    D'autres groupes d'origine historique, plusieurs confréries gastronomiques ou autres complètent ce tour rapide du folklore namurois. Tous caractérisés par une nette envie de s'amuser, déguster allègrement les produits du terroir et pratiquer une cure de bonne humeur en compagnie de joyeux compagnons de virée.

    Gastronomie
    Si Namur s'affiche capitale de la Wallonie, elle peut également s'enorgueillir d'être capitale de la gourmandise. Ce tour tout en saveurs de la Cité pourrait passer par Wépion avec ses savoureuses fraises, par Floreffe pour les produits Materne Confilux, par Jambes pour sa célèbre moutarde aux accents anciens ou plus modernes, par Upigny pour ses produits issus du canard, par les caves de la Citadelle où sont élevés les vins de la Maison Grafé-Lecocq, par les créations gourmandes du chocolatier Etienne de Hucorne, les cafés fins torréfiés à l'ancienne par les Etablissements Delahaut ; par les nombreux restaurateurs établis le long des ruelles de la ville, proposant une cuisine légère et inventive ou plus spécifiquement issue du terroir local.
    L'escargot, ce gastéropode à coquille, qui est devenu l'emblème de la ville, occupe une place de choix dans ces préparations ; les poissons de rivière sont également très présents, accommodés de diverses façons ; les volailles ne sont pas en reste non plus ! N'oublions pas les nombreuses brasseries qui jalonnent la région de Purnode à Namur ; sans oublier tous ces artisans qui tentent de remettre au goût du jour ces saveurs brassicoles oubliées. Mais ce périple ne serait pas complet sans citer toutes ces créations de jeunes artisans dynamiques dans tous les secteurs des métiers de bouche : fromages, friandises, miel, fruits, sirops, eaux, liqueurs...

    Patrimoine religieux
    De par sa situation fluviale, Namur a subi tout au long des siècles de nombreuses inondations et son cortège inévitable d'épidémies. C'est donc tout naturellement que notre cité voue, depuis tout temps un culte particulier à la Vierge, en guise de protection. Le long des ruelles, de nombreuses potales rappellent le passé difficile de ses habitants et la grande dévotion mariale des namurois.
    En parcourant les rues de la cité, le visiteur est étonné de rencontrer plusieurs églises d'architecture très différente mais néanmoins intéressantes à découvrir. Toutes offrent aux touristes une halte empreinte de sérénité à l'ombre d'un cadre riche d'un passé religieux cher au coeur des Namurois.
    La cathédrale Saint Aubain, édifiée à partir de 1751, est la seule cathédrale en Belgique construite dans l'esprit d'un sanctuaire italien baroque. A l'arrière du sanctuaire actuel subsiste une robuste construction en pierres du XI° s. qui abrite, encore, les cloches qui rythment aujourd'hui la vie de la cité de leur sonorité.
    L'église Notre Dame, datant de 1749, attend une restauration pour être rendue au culte ou aux visiteurs.
    L'église Saint Jacques, ancien relais sur le chemin du pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle, a été construite en 1757 par les Frères de la Miséricorde. Ceux-ci, établis à Namur, se consacrèrent aux plus démunis de l'époque et plus particulièrement en veillant sur les derniers moments des condamnés à mort. Il est à souligner que cet endroit s'est très vite choisi une vocation d'accueil vers les plus défavorisés et ce, de tout temps. Que ce soient les pèlerins, qui au Moyen Age y trouvaient refuge pour la nuit, soldats blessés ou malades à partir du XIV°s., victimes d'épidémies, condamnés à mort, pauvres passants ou enfants trouvés. Tous ont trouvé à cet endroit, le réconfort et les soins qui leur étaient refusés ailleurs.
    L'église Saint Joseph est l'ancienne église du Couvent des Carmes. Elle fut construite à partir de 1627.
    La monumentale église baroque Saint Loup fut construite en 1621 par les Jésuites dont le collège se dresse encore tout contre.
    L'église Saint Jean Baptiste est sans contexte la plus populaire de la ville. Elle date de 1547. C'est ici qu'à lieu la traditionnelle messe en wallon le lundi des fêtes de Wallonie.
    D'autres chapelles ou relais d'abbayes diverses jalonnent encore les circuits de découvertes du patrimoine religieux et méritent certainement le coup d'oeil..

    Les Musées
    La visite du domaine fortifié de la Citadelle permet aux visiteurs de mieux comprendre ce passé historique tumultueux. Un parcours en surface, une visite des souterrains et celle des salles d'expositions permanentes complètent ces explications.
    L'espace archéologique Saint Pierre, ouvert toute l'année, proposent les nombreuses découvertes archéologiques trouvées dans la région.
    Le musée africain présente différents aspects de l'histoire et de l'organisation du Congo.
    Le musée archéologique propose des objets de fouilles et permet de mieux comprendre les origines de Namur. Ce musée abrite également le plan en relief de Namur (1747-1750) réalisé par Larcher d'Aubancourt, ingénieur militaire de Louis XV.
    Le musée des arts anciens du namurois a trouvé refuge dans l'ancien hôtel de Gaiffier d'Hestroy. Son patrimoine, qui couvre la Province de Namur, comprend de nombreuses sculptures sur bois ou pierre, des peintures, des oeuvres d'orfèvrerie, dinanderie, ferronnerie, vitrail, verrerie, broderie.

    Le musée diocésain, à l'arrière de la cathédrale Saint Aubain, montre plusieurs pièces exceptionnelles d'orfèvrerie, témoignage de la présence des Comtes de Namur sur le territoire.
    Le musée Félicien Rops, situé dans les vieux quartiers, présente les oeuvres de l'artiste né en 1833, non loin de là, rue du Président au numéro 33.
    Le musée provincial de la Forêt étudie quatre grands thèmes à visée didactique : la faune, la sylviculture, le bois et les végétaux.
    Le musée Groesbeek de Croix reconstruit l'atmosphère d'une maison bourgeoise du XVIII°s. Il est situé dans une maison n'ayant subi aucune modification majeure depuis cette époque. Les pièces garnies de meubles, tapisseries, vaisselle, objets d'art permettent de se faire une idée de la qualité des artisans de cette époque et de l'art de vivre du moment.
    Le musée des traditions namuroises évoque folklore, vie quotidienne, croyances populaires, vie locale de la petite bourgeoisie namuroise.
    Le trésor d'Hugo d'Oignies, confié aux soeurs de Notre Dame, regroupe des pièces religieuses d'une exceptionnelle beauté. Le Prieuré d'Oignies fut installé le long de la Sambre à la fin du XII°s., par 4 frères. Le plus jeune, Hugo, apprend l'orfèvrerie dans les ateliers de la Meuse. A partir de 1226, il réalise les chefs-d'oeuvre conservés dans ce trésor.

    Le quartier piétonnier
    La présentation de Namur ne serait complète sans évoquer ces ruelles où l'on sent battre vraiment le coeur des Namurois.
    Le quartier, rénové au cours des dernières années avec beaucoup de goût, engage à la flânerie. Les nombreux commerces implantés ont repeuplé d'anciennes rues jadis bourgeoises ou pauvres. La promenade y est agréable, les vieilles demeures restaurées admirables, les découvertes nombreuses.
    D'anciennes enseignes attirent le regard à chaque coin de rue. Partout, une profusion de coins fleuris agrémente la visite, les nombreux bancs convient à la rêverie.
    Quant aux estaminets qui jalonnent le parcours, ils invitent à une halte gourmande !
    Mais partout transpire cet art de vivre typiquement namurois, fait de bonheurs simples, de beauté, de moments agréables. Et si la tradition veut que le namurois soit d'une lenteur exemplaire.
    Ne serait-ce pas pour prendre le temps d'apprécier vraiment le meilleur de la vie ?

     

Promotions
 
Inscrivez-vous à la newsletter

Promotions
Gite Namur | Gite Luxembourg | Gite Flandre Occidentale | Gite Flandre Orientale | Gite Bruxelles | Gite Hainaut | Gite Liege | Gite Brabant Wallon | Gite Brabant flamand | Gite cote belge | Chambre hote | Gite rural | Meublés de tourisme | Gite Citadin | Gite à la ferme | Villes et régions
Les gîtes de Belgique. Baphira Freelance. © 2007
Les informations contenues sur ce site sont données à titre purement informatif.
Conditions d'utilisation.
Passer une annonce gratuiteCe site est listé dans la catégorie Belgique : Location de gîtes en Belgique Dictionnaire du Net

Magasin CasaGites Belgique