gite belgique Rechercher Compte Client Contactez-nous

GÓtes de Belgique
21 gÓtes rťfťrencťs, 547 villes de Belgique.
FranÁais English Nederlands
 
»Revenir; ŗ la page prťcťdente
 
Ouffet
¬†¬†¬†Ville de LiŤge

»Plus; de villes

ouffetouffet

ouffetouffet

    Ouffet est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Liège.
    2 477 habitants (1 238 hommes et 1 239 femmes) pour une superficie de 62,09 km².
    Localités
    Ellemelle, Ouffet et Warzée.
    OUFFET

    Important bourg mentionné pour la première fois en 1096 et dont l'histoire est liée à celle de ses deux tours fortes. Il appartenait à l'église St Lambert et continua à dépendre de la mense épiscopale jusqu'à la Révolution. De nombreuses seigneuries existaient sur son territoire.
    Le long de la grand-route Li√®ge-Hamoir, implantation de constructions essentiellement des XIX' et XXI s. Plant√©e de marronniers, grande place centrale d'o√Ļ rayonnent plusieurs chemins le long desquels s'alignent les b√Ętiments les plus anciens : √©glise, tour, ch√Ęteau, grosses fermes.

    1 Ferme SCHEEN
    Rue du Village, 15
    Grande ferme en quadrilat√®re, √©lev√©e au XVIlle s. sur un noyau du XVIle s. et remani√©e aux XIXI et XX' s. Ma√ßonnerie de moellons de calcaire assis√©s. Belle cour pav√©e √† fumi√®re centrale. A l'angle ouest, portail cintr√© √† clavaux et piedroits harp√©s avec chasse-roues. Toitures en b√Ęti√®re de tuiles en S sur tous les b√Ętiments.

    2 Ferme BAYE
    Rue du Perron, 33
    Ferme en quadrilat√®re groupant des b√Ętiments en moellons de gr√®s sous b√Ęti√®res de tuiles en S, autour d'une cour carr√©e. B√Ętie dans le second tiers du XVIIII s., elle subit des remaniements au XIX's. Il n'y a plus de portail d'entr√©e. Le corps de logis est √©lev√© sur deux niveaux et demi. Baies √† linteaux droits sur pied droits harp√©s et jours carr√©s sous b√Ęti√®re de tuiles en S. L'aile √† rue est occup√©e par une grange accessible depuis la cour par une porte charreti√®re tandis que les autres b√Ętiments contiennent diverses √©tables, bergeries et fenil.
    * Tour de Justice
    Rue du Perron
    Le B√Ętiment:
    La construction d'une forteresse √† Ouffet remonte √† 1124 sous l'impulsion de Henri Il √©v√™que de Li√®ge. C'est un des moments les plus int√©ressants de la localit√©. Le b√Ętiment actuel date de 1593 ; √† cette √©poque, les manants d'Ouffet souhaitent restaurer la tour en ruine afin de prot√©ger des "pilleries des gens de guerre, voleurs et brigands."
    La Fonction :
    Appartenant à l'Evêque de Liège, elle était le siège de la Haute Cour de Justice. La tour était donc le centre administratif" du village..
    * Eglise paroisse St Médard
    Rue du Perron
    L‚Äô Edifice en briques et calcaire reb√Ęti de 1775 √† 1782 et dot√©, en 1860, d'une tour n√©o classique, comme la fa√ßade qu'elle surplombe. ChŇďur √† chevet plat reconstruit en 1911 sur les plans de l'architecte E. Jamar. Droit de patronage donn√© par l'√©v√™que de Li√®ge Eracle en 965 au chapitre de St - Martin. Vaisseau en briques sur haut soubassement de moellons de gr√®s et de calcaire. Tour coiff√©e d'une courte fl√®che octogonale, surmont√©e d'une croix en fer forg√©.
    A l'int√©rieur, cadre r√©nov√© avec son mobilier en ch√™ne du XVIlle s. (croix triomphale, confessionnal, chaire de v√©rit√©, ... ), ses dalles fun√©raires, son ma√ģtre-autel en pierre de taille, du milieu du XIXe S. sculpt√© par un artisan local, exposition de divers objets de culte, propri√©t√© de la fabrique d'√©glise d'Ouffet.

    3 Ch√Ęteau ferme d'Ouffet
    Rue du Perron, 15
    La partie ferme est la plus ancienne de l'ensemble, construite en moellons de gr√®s et calcaire avec donjon au S E (La tour jointive √† une maison en pierre est d√©j√† mentionn√©e en 1314). L'acc√®s au donjon se faisait jadis directement √† l'√©tage par une porte cintr√©e. Rares et petites baies d'origine, √† linteau droit, autrefois prot√©g√©es par des contrevents. Dans le prolongement du donjon, ancienne grange √† entr√©e charreti√®re cintr√©e rebouch√©e et √©tables sous fenil. La trav√©e droite en moellons de calcaire r√©gl√© date du XVIlle S. Toitures en b√Ęti√®re de tuiles en S. Cour ferm√©e au N E par un petit b√Ętiment remani√©, appuy√© contre la fa√ßade du ch√Ęteau et couvert d'une Mansarde perc√©e de lucarnes √† fronton triangulaire.
    * Croix du T√īt
    Rue Es T√īt
    Croix d'occis comm√©morant la mort du seigneur Claude de Heid. Le 4 ao√Ľt 1614, le seigneur Claude de Heid, mayeur de Jenneret, r√©sidant √† Himbe, fut assassin√© dans le T√īt. Une l√©gende veut qu'il ait √©t√© la victime de deux maris de sorci√®res, condamn√©es et br√Ľl√©es par la Cour de JUSTICE sous l'instigation du seigneur de Himbe. Il est vrai que Marguerite de Warre et qu'Aylid le Hayelin (les deux sorci√®res) furent ex√©cut√©es √† Ouffet en 1614. La m√©moire collective aura sans doute assimil√© les deux histoires. Une autre histoire colport√©e par les Ouffetois de l'√©poque raconte que le seigneur de Jenneret aurait √©t√© tu√© par un coup d'arquebuse d'un manant du T√īt qui, pour se disculper, dut enfoncer des clous dans la croix. La croix fut √©rig√©e en 1615 et on peut y lire : ¬ę Se 4 iovr d'aoust 1614 at este occy i honore Sr Qlavre de Hay sivre de se covnt av liev degeret maievr dv ban Dov(ffet) et eschevi des home feodadla cote dlouge pries diev povr son √Ęme ¬Ľ.

    4 Ferme du ch√Ęteau de Himbe
    Himbe, 2
    Situ√©e au N 0 du ch√Ęteau et contigu√ę √† celui-ci, grosse ferme en quadrilat√®re, du XVIII' s., accessible par une tour porche au S. Ma√ßonnerie en moellons de calcaire. Entr√©e charreti√®re cintr√©e, et petites baies √† linteau droit √† l'√©tage. C√īt√© cour, entr√©e vers ch√Ęteau bouch√©e. Arc cintr√© avec grosse cl√© trap√©zo√Įdale dat√©e de 1622. Armoiries martel√©es. Contre la tour porche, corps de logis de deux niveaux et demi. D√©pendance agricole en ressaut vers l'ext√©rieur prolongeant l'habitation. Contre son pignon , au S. du quadrilat√®re tour d'angle coiff√©e d'un pavillon d'ardoises √† coyaux somm√© d'une belle girouette √† t√™te de loup- Au N. de la tour porche, d√©pendances transform√©es. Fermant la cour au N E, seconde habitation avec tourelle circulaire coiff√©e d'une toiture d'ardoises √† huit pans sur coyaux. Au N 0, grange √† entr√©es charreti√®res cintr√©es. Toiture en b√Ęti√®re.
    * Le Gros Chêne
    Rue Brihi Tiyou
    Plusieurs fois centenaire, cet arbre class√©, repris comme point de rep√®re sur les cartes militaires, √©tait jadis appel√© ¬ę le ch√™ne des macralles ¬Ľ. Il √©tait autrefois t√©moin des sabbats dont parlent les proc√®s de sorcellerie qui se d√©roul√®rent √† Ouffet au 17e s. Il a aussi √©t√© consid√©r√© comme un arbre gu√©risseur et sacr√©. Dans les ann√©es 1930 encore, on portait un clou sur la dent malade ou un chiffon frott√© sur un membre endolori et on allait, soit ficher le clou dans l'arbre, soit nouer le chiffon autour du tronc. Cet arbre prenait sur lui toute la douleur du malade. Ce gros ch√™ne accueille toujours des fid√®les qui d√©posent r√©guli√®rement des fleurs au pied de ses racines.

    5 La Haute Ferme (ferme WAUTELET)
    Elle est domin√©e par le haut volume du logis, √† l'allure de tour massive, auquel elle doit son nom. L'ensemble des b√Ętiments est dispos√© en U autour d'une cour rectangulaire jadis occup√©e par une fumi√®re. Logis massif, perpendiculaire, en moellons de gr√®s et de calcaire assis√©s, de style mosan (2e moit. Du XVIII s.), de plan rect., sous b√Ęti√®re √† croupettes, prolong√© au N. par un second massif quadrangulaire, un peu plus bas. Tr√®s belle girouette ajour√©e. Pignon sur la rue √† cinq niveaux de hauteur d√©croissante, les deux sup√©rieurs dans les combles. Dans le prolongement du logis, √©tables sous fenil ; moellons de gr√®s et de calcaire assis√©s ; toiture en b√Ęti√®re de tuiles en S. ; percements remani√©s o√Ļ subsistent une porte et une gerbi√®re harp√©es (fin XVIle S.). L'aile 0., perpendiculaire, ferme la cour et contient une grange ; ma√ßonnerie et couverture identiques.

    6 Ferme GILLET
    Rue de Temme, 5
    Imposante ferme en quadrilat√®re, autour d'une vaste cour rectangulaire en pente ancienne fumi√®re centrale. Acc√®s par un portail en plein cintre √† cl√© et piedroits harp√©s. A l'O., important corps de logis perpendiculaire sur caves hautes (mil. du XVIle s.) en briques et calcaire, avec ancres √† double volute. Soubassement en moellons de calcaire r√©gl√©s. Perron d'une vol√©e droite perc√© d'une porte vers les caves. Des bandeaux prolongent les appuis, les traverses et les linteaux et se poursuivent √† droite du logis proprement dit ; cette partie est occup√©e au rez par des √©tables. Tr√®s beau puis en moellons de calcaire, couvert d'une b√Ęti√®re d'ardoises perpendiculaire au logis. Au S., le long de la rue, √©tables sous fenil en moellons de calcaire sous b√Ęti√®re. Perpendiculaire et fermant la cour,un volume plus haut, en moellons de calcaire, √©galement sous b√Ęti√®re ancienne grange en double large du XVIIeS. Au N., face √† l'entr√©e, tr√®s vaste grange en long am√©nag√©e √† la fin du XVIIII s. sur un noyau du d√©but du XVIe S.

ORTHO, OTEPPE, OTTIGNIES, OUFFET, OUTRELOUXHE, PAILHE, PALISEUL
Promotions
 
Inscrivez-vous ŗ la newsletter

Promotions
Gite Namur | Gite Luxembourg | Gite Flandre Occidentale | Gite Flandre Orientale | Gite Bruxelles | Gite Hainaut | Gite Liege | Gite Brabant Wallon | Gite Brabant flamand | Gite cote belge | Chambre hote | Gite rural | Meublťs de tourisme | Gite Citadin | Gite ŗ la ferme | Villes et rťgions
Les gÓtes de Belgique. Baphira Freelance. ¬©¬†2007
Les informations contenues sur ce site sont donnťes ŗ titre purement informatif.
Conditions d'utilisation.
Passer une annonce gratuiteCe site est listť dans la catťgorie Belgique : Location de gÓtes en Belgique Dictionnaire du Net

Magasin CasaGites Belgique