gite belgique Rechercher Compte Client Contactez-nous

GÓtes de Belgique
21 gÓtes rťfťrencťs, 547 villes de Belgique.
FranÁais English Nederlands
 
»Revenir; ŗ la page prťcťdente
 
Petit-fays
   Ville de Namur

»Plus; de villes

petit-fayspetit-fays

petit-fayspetit-fays

petit-fayspetit-fays

petit-fayspetit-fays

    Petitfays  est une ancienne commune de Belgique située en Wallonie dans la province de Namur.

    C'est maintenant une section de la commune de Bièvre.

    Les moulins
    Au point de vue hydrographie, l'entité de Bièvre se compose de deux versants séparés par une crête qui correspond presque exactement avec la route Dinant -Bouillon.
    Le versant sud pousse ses eaux vers la Semois, tandis que le versant nord, moins pentu, les envoie vers la Lesse.    
     
    Tr√®s t√īt, sur ces ruisseaux, l'homme y a plac√© des roues hydrauliques que l'on a appel√©es moulins. Nos vall√©es tr√®s encaiss√©es √©taient presque exclusivement √©quip√©es de roues √† godets au augets, que l'eau abordait par le dessus et faisait tourner par son poids. Ces roues de diam√®tres sup√©rieurs √† 3 m n√©cessitaient des √©tangs d'accumulation et des biefs assez longs.
            Ce genre d'installation sert à moudre, broyer toutes sortes de matières. Seulement, on généralise pour ne penser qu 'aux moulins à farine qui sont sans doute les plus anciens. Dans l'entité de Bièvre, on trouve aussi des moulins à huile (huileries ou tordoirs), des moulins à planches et des moulins à pierres (scieries).
     
    Le moulin de Mitauge aurait été construit sur ordre du Duc de Bouillon pour les habitants de Oisy qui appartenaient au Duché de bouillon et ne pouvaient aller à Ruaumoulin (Duché de Luxembourg).

    Isolé au sud-est du village, dans une clairière située au confluent des ruisseaux de Gros-Fays et des Wez, ensemble en U composé d'un moulin et de dépendances en schiste, construit en plusieurs phases au 19ème siècle et profondément réaménagé au 20ème siècle.
    Ci dessous, le moulin de mitauge, habitation et moulin de la fin du siècle, qui conserve une des deux roues au pignon gauche. Dans le prolongement, à droite, longue aile d'étables plus basse, dont les ouvertures sont refaites. 
     
     
     Le patrimoine
    Reconnue commune rurale d'Europe, le patrimoine de Bièvre et ses villages valent le détour.


     Chapelle Notre-Dame de Bon Secours - Oizy.


    Monument class√© ainsi que le site repr√©sent√© par le b√Ętiment et les 2 tilleuls qui l'entourent. Datant de plus de 300 ans, elle est filiale de Notre-Dame de Foy et fut construite sous le r√®gne des Archiducs Albert et Isabelle.
     
    ¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† Cette chapelle, √©rig√©e en pleine campagne, fut commenc√©e en 1675 mais seulement termin√©e 13 ans plus tard en raison de la pauvret√© des habitants qui manquaient de mat√©riaux de construction. Elle rempla√ßait un simple oratoire, fond√© √† l'endroit o√Ļ, jadis, on v√©n√©rait une image de la Vierge,¬†
     
    exposée sur un chêne. Le chêne a disparu mais la chapelle est véritablement "encastrée" entre deux gros tilleuls, classés, dont les circonférences sont respectivement de 6 m 20 et de 3 m 45. Selon la tradition orale, ils auraient été plantés en 1640.

    La chapelle est, depuis son origine, l'objet de nombreuses d√©votions et p√®lerinages divers. Elle fut autrefois connue comme "sanctuaire √† r√©pit" c'est-√†-dire lieu o√Ļ Notre-Dame ressuscitait les enfants mort-n√©s, le temps n√©cessaire pour leur accorder le bapt√™me. La repr√©sentation de 3 b√©b√©s au- dessus du chŇďur rappelle un miracle survenu il y a 2 si√®cles : 3 enfants mort-n√©s retrouv√®rent la vie apr√®s avoir √©t√© pr√©sent√© √† la Vierge. Un calvaire rappelle le jubil√© de 1935.
    Une procession, encore fort suivie √† l'heure actuelle, a lieu le 15 ao√Ľt
     
     Fontaine Saint-Furcy - Bellefontaine

    Monument et site class√©s (A.R. du 09 ao√Ľt 1990).

    La légende veut que Saint-Fursy, lors de son passage en Gaule vers le milieu du 7ème siècle, ait fait jaillir à Bellefontaine, une source connue aujourd'hui sous le nom de l'illustre évangélisateur.
     
    ¬†¬† Ce petit √©dicule carr√© de style n√©o-gothique pr√©sente quatre colonnes en petit-granit surmont√©es d'un dais de pierre sur lequel se dresse la statue de Saint-Fursy (Moine √©vang√©lisateur irlandais qui fit jaillir, au 7√®me si√®cle, une source avec son b√Ęton de p√®lerin). L'eau coule dans une vasque circulaire creus√©e dans un double emmarchement. De tout temps, des sources aux vertus curatives attir√®rent les populations. Un p√®lerinage avait lieu le dimanche qui suivait le 17 septembre (jour de la translation des reliques).¬†
    Les paysans de la région se réunissaient pour trouver auprès de " Saint-Fursy " la protection pour leurs troupeaux. A l'initiative de l'abbé Parieux (pastorat de 1918 à 1936), les pèlerins recevaient une plaque de cuivre de 11 x 16 centimètres sur laquelle était gravée la reproduction de la source à l'effigie du Saint. Cette plaquette bénite était clouée à l'entrée des étables et chargée de la puissance sacrée, elle mettait les bêtes à l'abri de toutes les maladies. Ce pèlerinage a comme unique survivance la messe du 16janvier, jour de la solennité du Saint.    
     
    On y vénère encore la relique et on y chante toujours le "Cantique à Saint-Furcy"'.
    Cette fontaine est érigée dans un site remarquable, à proximité du Moulin de Bellefontaine et de la grotte Notre-Dame de Lourdes (bénie par Monseigneur Heylen, évêque de Namur, le 20 septembre 1923).
     
     La tour classée de l'Eglise de Graide.
    Le 25 octobre 1947, sur proposition de la Commission Royale des Monuments et des Sites, un arrêté royal classait comme monument la tour de l'église Saint Denis de Graide.
    Situé au milieu du village, on accède au sanctuaire par une double volée d'escaliers de pierres et une grille ferme l'entrée du vieux cimetière qui l'entoure. Le portail d'entrée, à deux battants, est bardé de fer. Un étroit corridor conduit à l'intérieur de l'église constituée d'une seule nef. Elle contient un intéressant mobilier : des fonts baptismaux sur lesquels la date 1500 est gravée, un Christ en croix du XVIe siècle, avec les symboles des Evangélistes aux extrémités, un bénitier en marbre noir daté de 1605, un ostensoir-soleil daté de 1733, une statue de St. Denis en bois peint du XIXe siècle.
     
    ¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† On ne conna√ģt pas la date exacte de la construction de la tour mais certains historiens la fixe au VIIIe si√®cle. Elle servait autrefois de donjon de d√©fense. Form√©e de cinq paliers, dont chacun a une √©paisseur de 2 m, 3 √† la base, elle est de forme pyramidale. Bard√©e de grosses tiges de fer, c'est une tour¬†
     
    massive sans ouvertures, √† l'exception de quelques " fen√™tres " √©troites rappelant les meurtri√®res des ch√Ęteaux forts.
    On pense que la tour de l'église a été construite par le roi Pépin, comme tour de guet ou relais de chasse lors de ses venues à Paliseul et dans les forêts de Graide. C'est la présence de la tour qui détermina probablement l'emplacement du village actuel.


     
     L'église de Oizy.
    En 1975, deux monuments qui font partie du patrimoine historique et religieux de l'Ardenne namuroise ont été classés par arrêté royal, sur proposition de la Commission royale des Monuments et des Sites : l'église et la chapelle de Oisy.
     
    ¬†¬†¬†¬† L'√©glise actuelle, reb√Ętie √† la fin du si√®cle dernier, conserve encore sa tour de 1674. Sa fl√®che a √©t√© reconstruite enti√®rement vers 1877. Le ma√ģtre-autel, de style corinthien, est d√Ľ au travail d'un artiste sculpteur de Bouillon, " Messire Philippe " et date de 1703. D'aspect imposant, cet autel est un vaste d√īme richement sculpt√©, s'appuyant sur douze colonnes rang√©es en demi-cercle et perc√©es √† jour. Admirables aussi est la vo√Ľte avec ses riches moulures et ses corbeilles, et la chaire de v√©rit√©, qui est un vrai bijou par la finesse et l'√©l√©gance du travail.¬†
     
      
    Promenades balisées
    Au fa√ģte du massif de l'Ardenne, au partage des eaux de la Lesse, de la Houille et de la Semois, s'√©parpillent les coquets villages de l'entit√© de Bi√®vre.

    Ignor√© et m√©connu de beaucoup, son patrimoine vaut le d√©tour. Pays de l√©gendes et de traditions, vous y d√©couvrirez tant√īt un calvaire, une chapelle, tant√īt d'ancestrales maisons de pierres aux larges toits de schiste.

    L'authenticité de cette vieille terre éclate à chaque tournant. Décor idéal pour se ressourcer et s'oxygéner, ses forêts giboyeuses sont traversées par des sentiers balisés agrémentés de petits ponts, de ruisseaux, de vieux moulins, d'arbres remarquables, ....

    Des restaurants, chambres d'h√ītes, g√ģtes ruraux, campings, vous garantissent un accueil chaleureux.

    Parcourir les promenades "balisées" de la commune de Bièvre, emprunter chemins et sentiers des vallées de Baillamont, Bellefontaine, Bièvre, Cornimont, Graide, Graide-Station, Gros-Fays, Monceau-en-Ardenne, Naomé, Oisy, Petit-Fays, Six-Planes, voilà bien résumée l'une des propositions lancées par le "Syndicat d'Initiative Régional de Bièvre". En sélectionnant l'une des nombreuses marches balisées, les habitants de notre région, les touristes et autres villégiateurs, peuvent obtenir un aperçu des richesses de notre magnifique entité.

    Après avoir pris le départ de l'une d'elles et mis en éveil vos facultés de découvertes, vous prendrez rapidement contact avec les paysages remarquables, la végétation variée proposés par l'environnement riche en sites naturels et en zones forestières.

    Les itinéraires empruntés sont ponctués de repères très intéressants, fondus dans l'évolution historique du patrimoine de la région. Le cheminement des marcheurs permet de mettre en valeur divers sites : l'église de Cornimont construite en style roman et qui possède un tableau "L'Adoration des Mages" très prisé des connaisseurs, le moulin de Gros-Fays construit il y a près de deux siècles, le "passage" du Pont de Bléchamp qui permet de franchir le ruisseau de Mitauge, qui descend vers le Moulin de Gros-Fays, la tour classsée de l'Eglise de Graide, la Chapelle classée Notre-Dame de Oisy, le site de Saint-Furcy à Bellefontaine, les lavoirs et fontaines, les anciens moulins, ....


    Monument du Maquis à Graide

     Sans oublier les autres combats qui ont eu
    lieu sur le territoire de Bièvre lors des deux guerres mondiales, celui qui se déroula le premier septembre 1944 dans le bois de Graide est resté gravé dans les mémoires. A cet endroit a été érigée une stèle commémorative

PESCHE, PESSOUX, PETIGNY, PETIT-FAYS, PETIT-THIER, PHILIPPEVILLE, PLOEGSTEERT
Promotions
 
Inscrivez-vous ŗ la newsletter

Promotions
Gite Namur | Gite Luxembourg | Gite Flandre Occidentale | Gite Flandre Orientale | Gite Bruxelles | Gite Hainaut | Gite Liege | Gite Brabant Wallon | Gite Brabant flamand | Gite cote belge | Chambre hote | Gite rural | Meublťs de tourisme | Gite Citadin | Gite ŗ la ferme | Villes et rťgions
Les gÓtes de Belgique. Baphira Freelance. ¬©¬†2007
Les informations contenues sur ce site sont donnťes ŗ titre purement informatif.
Conditions d'utilisation.
Passer une annonce gratuiteCe site est listť dans la catťgorie Belgique : Location de gÓtes en Belgique Dictionnaire du Net

Magasin CasaGites Belgique