Comment différencier un gîte d’une chambre d’hôte ?

Les locataires en l’occurrence les vacanciers ont toujours tendance à confondre les termes de gîte et de chambre d’hôte. Ce n’est pas grave, mais pour un propriétaire par contre, il est nécessaire de bien faire la différence entre les deux pour être en norme en faveur des diverses règlementations en vigueur (règles d’aménagement, de création, etc.).

Qu’est-ce qu’un gîte ?

Un gîte est un cadre de vacances calme et agréable (dans les montagnes, au bord de la mer, en pleine forêt, etc.) mis en location pendant une courte durée. En outre, c’est la maison de vacances idéales pour se retrouver en famille, entre amis ou en amoureux en toute saison. Un gîte de loue en principe à la semaine, en week-end ou encore sur de courts et longs séjours et peuvent accueillir 2 à 15 personnes durant laquelle ces locataires pourront se sentir comme chez eux.

Autrement dit, un gîte est donc une maison, un appartement ou un meublé de tourisme aménagé des équipements nécessaire comme une habitation : des chambres, une cuisine, des pêches d’eau, living room, une piscine… En moyenne, un gîte se loue à partir de 180 à 1200 euros environ par semaine. Toutefois, le prix varie en fonction du confort du gîte tant sur le plan extérieur (emplacement, sécurité…) que sur le plan intérieur (qualité des équipements et d’ameublement…), mais aussi de la saison (basse ou haute saison).

Si vous prévoyez séjourner en Belgique, sachez que de splendides gîtes vous ouvrent leur porte et vous accueillent comme si vous étiez chez vous. Par exemple dans la Région wallonne, vous pouvez observez de séduisants gîtes qui valent vraiment e détour tels que :

  • Le Ternia,
  • Le Cabri ô lait,
  • La Grand d’Edgard,
  • Chez Martin & Alice,
  • La Distillerie,
  • Au Champ du Chêne
  • Les Gîtes de Durbuy : Le Loft, etc.

Qu’est-ce qu’une chambre d’hôte ?

À la différence d’un gîte, une chambre d’hôte est une chambre ou un logement qui se loue à la nuit ou pour le week-end. Une chambre d’hôte aussi appelée « B&B » est une chambre meublée située chez l’habitant en vue d’accueillir des touristes, à titre onéreux, pour une ou plusieurs nuitées, assorties de prestation comme le petit déjeuner.

Par ailleurs, le loueur ne peut refuser de louer pour une seule nuit et n’a pas le droit d’imposer une durée minimale de séjour. En outre, les locataires ne disposent pas ici d’un grand espace comme un gîte, mais simplement des pièces sanitaires tandis que les autres pièces à vivre sont communes.

Conformément aux dispositions légales dans la loi n° 2006-437 du 14 avril 2006 et dans le décret n° 2007-1173 du 3 août 2007, les chambres d’hôtes se limitent par contre à 5 cinq hébergements et ne pouvant accueillir que 15 personnes au maximum au total. Raison pour laquelle la plupart des personnes emploient le terme « maison d’hôte » si elle regroupe plus de 3 chambres d’hôtes. Toutefois, au-delà de ces 5 hébergements, le terme de chambre d’hôte ne s’applique plus puisqu’il s’agira désormais d’auberge, de gîte de séjour, de petit hôtel, etc.

De fait, il y a une certaine courtoisie à respecter lorsqu’on loue une chambre d’hôte parce qu’on ne peut en disposer librement. Par exemple, si vous décidez d’arriver au-delà de 22 heures, il faut prévenir plus tôt le loueur et respecter le silence quand vous rentrez.

Si vous êtes de passage en Belgique, vous pouvez choisir entre de charmantes chambres d’hôtes dont le tarif s’élève à partir de 40 à 250 euros environ la nuit telles que :

  • At Home,
  • Les Peupliers,
  • Aux Lochnots,
  • La Maison Brodée,
  • Le Refuge de la Vallée,
  • Le Jardin des Secret B&B, etc.